"Ne soyez pas effrayés !

Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié ;

il est ressuscité, il n'est pas ici."

Mot d'ordre du mois de mars : Marc 16,6

 

  EVENEMENTS A NE PAS MANQUER :

1er mars : JOURNEE MONDIALE DE PRIERE POUR LA PALESTINE
 
 

L'ECRITURE INSPIRE NOS VIES INLASSABLEMENT... 

En 2 Timothée, l’apôtre Paul encourage Timothée à poursuivre son travail de prédication de l’Évangile à Éphèse. Paul avertit Timothée qu’il va rencontrer de l’opposition : de faux enseignements et de faux enseignants, des styles de vie immoraux, et cela, même parmi le peuple de Dieu. Dans ce contexte, Paul recommande vivement à Timothée de continuer de prêcher et d’enseigner les Écritures, certes écrites par des hommes mais sous le souffle de Dieu.

  •  L’Écriture est utile pour enseigner. C’est ainsi que les chrétiens seront prêts à se défendre contre les hérésies tentantes qui s’attaquent à l’Église.

  • L’Écriture est utile pour convaincre. Etre amené à une véritable reconnaissance de nos péchés, de manière telle que nous sommes obligés d’admettre que nous avons besoin de la Parole bienfaisante de Dieu qui bouleverse et guérit.


  • L’Écriture est utile pour redresser. Elle est puissante pour nous transformer, démasquant ce qui est faux dans notre conduite et nous ramenant dans la bonne voie. Elle nous conduit à Jésus-Christ et oriente notre foi et notre vie vers lui.


  • Enfin, l’Écriture est utile pour éduquer dans la justice. Michée 6,8 le résume si bien : "On t'a fait connaître, ô homme, ce qui est bien, ce que l'Eternel demande de toi : c'est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, que tu marches humblement avec ton Dieu." 

Tout un programme de méditation pour ce temps de Carême qui s'ouvre devant nous !

 

 Inspiré librement d'un commentaire de Carl Vermeulen, 

pasteur de l’Église réformée libre à Darling Downs, Australie.